Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Consommation Loisirs / Tourisme Vie sociale

Jeux Olympiques : exclusivité des paiements par carte VISA

Les visiteurs des jeux Olympiques ne pourront régler leurs paiements par carte bancaire que s’ils disposent de cartes bancaires ou de cartes temporaires émises par VISA, dans les « sites olympiques » (zones grises). Le seul autre moyen de paiement qui pourra être utilisé sur les sites des Jeux Olympiques sera les espèces.

Paris 2024, le comité d’organisation des Jeux Olympiques, a octroyé au réseau de paiement VISA l’exclusivité des paiements par cartes bancaires durant tous les Jeux, qui vont se dérouler en France (métropole et Polynésie) du vendredi 26 juillet au dimanche 11 août.

Les détenteurs de cartes d’autres réseaux de cartes bancaires (Mastercard, Diners, American Express, Discover…) ne pourront pas utiliser leurs cartes dans ces espaces.

Exclusivité des paiements par carte pour VISA sur tous les sites olympiques

Les spectateurs présents dans les sites olympiques ne pourront régler qu’avec des cartes VISA leurs achats dans les commerces, les lieux de restauration, les boutiques officielles des Jeux Olympiques.

Sites de compétition Jeux Olympiques Paris

Ces périmètres d’exclusivité octroyée à Visa correspondent aux « zones grises » établies par les autorités et qui délimitent le cœur des sites où vont avoir lieu les compétitions. Seuls les athlètes, les spectateurs munis de billet ou les accrédités pourront accéder à ces « zones grises », dans lesquelles aucun véhicule ne pourra circuler. 4 500 terminaux de paiement seront installés par VISA dans ces périmètres.

Pour les transferts entre zones non grises (métro et RER par exemple) et zones grises, les visiteurs pourront en revanche utiliser tout type de carte bancaire.

Pour les spectateurs non-détenteurs de cartes VISA, la société a annoncé la mise à disposition de cartes bancaires temporaires afin de rendre possible le paiement pour tous par carte dans les zones grises.

Il s’agira soit d’une carte bancaire physique prépayée d’un montant maximal de 150 euros, qui sera proposée sur les sites olympiques à des guichets tenus par VISA, soit d’une carte virtuelle prépayée (150 euros également), activée sur une application mobile lancée en juin, directement à partir de son téléphone. Les deux cartes seront l’une et l’autre gratuites.

Seule alternative de paiement à la carte VISA : les espèces

A défaut de détenir une carte bancaire émise par VISA, les visiteurs des sites olympiques pourront recourir au cash : une soixantaine de DAB seront installés pour permettre aux visiteurs de retirer des espèces, quelle que soit la carte.

Tous les points de vente situés dans ses périmètres seront tenus d’accepter les paiements par espèces.

Pour éviter les files d’attentes aux DAB des sites olympiques, il est conseillé de se procurer des espèces en amont de ces sites qui seront très fréquentés, comme il est recommandé de rester très vigilant sur les risques de pickpockets.

Source : La finance pour tous, publié le 25 avril 2024

Pour en savoir plus :

Articles relatifs

Tempêtes Ciaran et Domingos : comment se faire indemniser ?

Colette Levassor

Assurance maladie : se protéger des escroqueries et des messages frauduleux

Colette Levassor

Prix du gaz, CPF, frais de santé, MaPrimeRenov’… Ce qui change en mai 2024

Colette Levassor