Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Consommation Multimedia / Télécom

Comment assurer votre sécurité numérique ?

Démarches administratives, achats en ligne, réseaux sociaux… De plus en plus, le numérique fait partie de notre quotidien. Si dans la plupart des cas ces outils numériques vous facilitent la vie, leur usage peut être détourné par des personnes mal intentionnées afin de pirater vos données. Découvrez nos conseils pour assurer votre sécurité numérique.

Sécurisez vos appareils : mise à jour, verrouillage et sauvegarde

Disposer d’un équipement informatique efficace et mis à jour régulièrement est la première étape importante pour vous protéger d’éventuelles cyberattaques.

Nos conseils :

  • Effectuez les mises à jour de vos équipements dès que celles-ci vous sont proposées : téléphone portable, tablette, ordinateur portable, etc. Pour ce faire, vous pouvez activer les mises à jour automatiques. Il est important également d’en respecter les conditions d’utilisation et de ne pas y installer de logiciels non autorisés.
  • Utilisez un anti-virus et un pare-feu : et veillez également à les mettre à jour régulièrement.
  • Sécurisez votre accès au Wi-Fi : configurez votre Wi-Fi personnel, a minima avec une clé WEP et idéalement avec une clé WPA 2 qui est plus sécurisée. Pour basculer vers cette dernière, saisissez « 192.168.1.1 » sur la barre d’adresse de votre navigateur Internet ou accédez directement aux paramètres de votre wifi depuis votre compte personnel en ligne auprès de votre fournisseur d’accès. Plus généralement, évitez de vous connecter à un réseau Wi-Fi non sécurisé, surtout si vous souhaitez faire des achats ou des démarches en ligne, car des utilisateurs malveillants pourraient intercepter vos données personnelles
  • Verrouillez l’accès à votre profil utilisateur : par un code ou mot de passe, afin de protéger vos documents.
  • Sauvegardez régulièrement vos fichiers.
Nos cinq conseils pour utiliser Internet en toute sécurité

Bercy infos vous livre, en vidéo, cinq conseils pour garantir votre sécurité numérique lorsque vous utilisez Internet :

Sécurisez vos achats en ligne

Avoir en tête quelques bons réflexes et quelques bonnes pratiques lorsque vous réalisez vos achats en ligne peut vous éviter de nombreux risques de piratage.

Nos conseils :

  • Il est vivement recommandé de faire vos achats sur un site web disposant d’une sécurité « https » : en effet, il existe deux types de sites Internet. Ceux dont l’adresse commence par « http:// » et ceux dont l’adresse commence par « https:// ». Évitez de faire vos achats sur les sites en « http:// » et ne créez par un compte sur un site lorsque l’url commence par « http:// » car les informations (mot de passe, informations personnelles, informations bancaires… ) peuvent être interceptées par des tiers (attention, cette condition est nécessaire, mais pas suffisante). S’agissant d’applications, veillez à les télécharger depuis les plateformes officielles.
  • Soyez vigilant vis-à-vis des formulaires que vous remplissez : transmettez uniquement les informations strictement nécessaires et décochez les cases qui autoriseraient le site à conserver ou à partager vos informations.
  • Consultez régulièrement votre compte bancaire en ligne : afin de vérifier qu’aucune transaction douteuse n’a été réalisée.

Sécurisez vos mots de passe

Comptes mail, sites d’e-commerce, services administratifs, etc. De nombreux sites demandent de créer un compte et de le protéger avec un mot de passe. Bien souvent, les internautes utilisent le même mot de passe. sur tous les sites afin de ne pas l’oublier. Attention ! Cette pratique est risquée et peut permettre à des pirates d’avoir accès à toutes vos informations pour utiliser votre identité, ou votre compte bancaire.

Nos conseils :

  • Créez des mots de passe qui remplissent toutes les conditions de sécurité, c’est-à-dire suffisamment longs et complexes (majuscules, minuscules, chiffres, caractères spéciaux) : à ce titre, vous pouvez consulter nos conseils dédiés sur comment créer un mot de passe sécurisé et simple à retenir. 
  • Variez les mots de passe et réservez chacun à un usage unique : la règle d’or est : « 1 compte = 1 mot de passe dédié ».
  • Utilisez, si nécessaire, des gestionnaires de mots de passe.

Utilisez votre messagerie de façon sécurisée

La messagerie électronique permet de communiquer facilement entre particuliers ou avec différents organismes. L’adresse électronique peut être utilisée pour créer un compte auprès d’un site marchand et recevoir des factures et des messages promotionnels. C’est également par le biais des courriers électroniques que des personnes malveillantes peuvent récupérer des informations confidentielles (codes d’accès, informations bancaires, etc.). 

Nos conseils :

  • Lisez attentivement les informations contenues dans les courriels : interrogez-vous sur la pertinence et la crédibilité du contenu, sur l’identité de l’expéditeur et son langage, etc.
  • Si un courriel vous semble douteux, ne cliquez pas sur les pièces jointes ou sur les liens qu’il contient : dans tous les cas méfiez-vous des extensions de pièces jointes qui paraissent douteuses (exemples : pif ; .com ; .bat ; .exe ; .vbs ; .lnk…), et qui peuvent contenir des codes malveillants.
  • Méfiez-vous également des mails qui seraient envoyés par vos proches vous sollicitant pour une aide en urgence : vous pouvez utiliser un autre canal (par exemple un appel téléphonique) pour vérifier l’origine de ce message. 
  • Ne vous fiez pas aux éléments graphiques des courriels : en effet de nombreux courriels frauduleux utilisent les logos et chartes graphiques des administrations ou entreprises les plus connues. Voir figurer des logos qui paraissent officiels ne veut pas nécessairement dire qu’il s’agit d’un courriel officiel. Si un lien figure dans un courriel, pensez à vérifier l’adresse du site en passant votre souris sur celui-ci avant de cliquer. Si vous avez doute sur l’adresse affichée, ne répondez pas et ne cliquez pas sur les liens et/ou pièces-jointes.

Méfiez-vous des faux sites administratifs

En effet de nombreuses arnaques font tout pour tromper le consommateur et prendre l’apparence d’un site officiel. Généralement ces sites sont souvent des sites commerciaux qui proposent de réaliser pour vous des démarches administratives (demande d’extrait d’acte de naissance, consultation de points sur le permis de conduire, etc.) moyennant rémunération alors que les sites officiels de l’administration proposent les mêmes prestations gratuitement. Si ces types de services peuvent être légaux, soyez vigilant sur les services qu’ils proposent.

Nos conseils :

  • Sachez reconnaître les faux sites : les sites officiels de l’administration française se terminent par « .gouv.fr » et jamais par « .gouv.org » ou « .gouv.com ».
  • Consultez le site service-public.fr : pour être redirigé vers le site adéquat en fonction de la demande.
  • Vérifiez l’identité du site et ses mentions légales avant de réaliser le moindre paiement.

Soyez également attentif à vos opérations bancaires !

Faux sites Internet de banques, mails frauduleux envoyés soi-disant par votre conseiller bancaire, comptes bancaires piratés, etc. Les fraudes aux opérations bancaires sont également répandues.

Et même si les banques ont des systèmes de protection qu’elles renforcent sans cesse, en tant que client de la banque, votre rôle est essentiel pour utiliser vos moyens de paiement et vos services bancaires à distance de manière sécurisée.

Pour connaitre les bons réflexes, consultez le guide de la Fédération bancaire française sur le site lesclesdelabanque.com

Communiquez sur les réseaux sociaux avec précaution

Les réseaux sociaux sont des lieux d’échanges. Soyez prudents sur ce que vous communiquez. Les informations diffusées sur la toile s’effacent difficilement. Restez donc vigilants ! 

Nos conseils :

Si vous êtes contacté sur les réseaux sociaux, assurez de l’identité du demandeur d’informations : à l’instar du phishing (hameçonnage), des demandes d’informations personnelles peuvent se faire via les réseaux sociaux, par des interlocuteurs qui peuvent évoquer des situations d’urgence, des demandes de confirmation, etc. Dans ce contexte, il est important de s’assurer de l’identité réelle de son interlocuteur et d’obtenir des informations pour juger de sa vraisemblance et de sa réalité.

À savoir : Retrouvez également le guide proposé par le site cybermalveillance.gouv.fr qui contient de nombreux conseils utiles en matière de cybersécurité.

Que faire en cas d’incident ?

Nos conseils :

  • Si vous êtes victime d’un incident de cybersécurité, connectez-vous sur le site cybermalveillance.gouv.fr qui permet d’établir un diagnostic précis de votre situation ainsi qu’une mise en relation avec des spécialistes et organismes compétents proches de chez vous. Le site propose aussi des outils et des publications dispensant de nombreux conseils pratiques.
  • Il est possible également de signaler un contenu illicite sur le portail PHAROS : internet-signalement.gouv.fr.

Source : Bercy Infos – Droits et protection sur internet, publié le 09 octobre 2023

Pour en savoir plus :

Articles relatifs

Impôts 2024 : cette amende que vous pouvez déduire de votre déclaration

Colette Levassor

Gare aux clauses abusives dans les contrats de location de trottinettes et de vélos en libre-service

Colette Levassor

Vente en vrac : consommateurs, à quoi faire attention ?

Colette Levassor