Argent

Avantages fiscaux : versement de l’acompte à la mi-janvier

Plus de 8,5 millions de contribuables ont reçu une avance de 60 % sur les réductions et crédits d’impôt réalisés en 2019. Le solde sera versé l’été prochain. Mais certains devront sûrement rembourser ce « trop perçu ».

Avec la mise en place du prélèvement à la source en 2019, le gouvernement a instauré, pour certains avantages fiscaux, le versement d’un acompte dès janvier, afin de réduire le délai entre la dépense et l’avantage fiscal consenti.

Pour les foyers fiscaux concernés, un virement libellé « AVANCE CREDIMPOT » a été crédité sur leur compte bancaire. Selon le gouvernement, le montant moyen de cette avance de crédit d’impôt est de 640 €.

Comment fonctionne l’avance sur avantages fiscaux ?

Cette avance est calculée sur les investissements ou les frais déboursés en N-2 : par exemple, pour l’acompte versé en 2021, sur les déductions, réductions et crédits d’impôt au titre de l’année 2019 (déclaration 2020). Et ensuite, chaque année lors de la déclaration de revenu, il faut faire les comptes en comparant les dépenses réellement engagées, en fonction des dépenses engagées en 2020. Le montant définitif des réductions et crédits d’impôt sera calculé et fera l’objet d’une régularisation à l’été 2021.

Pour lire l’article dans sa totalité : Avantages fiscaux : versement de l’acompte à la mi-janvier

Source : La finance pour tous, publié le 19 janvier 2021

Pour en savoir plus : Déductions, réductions et crédits d’impôt – site La finance pour tous, publié le 12 janvier 2021

Articles relatifs

Crédit : à quoi correspond le taux annuel effectif global (TAEG) ?

Colette Levassor

Surendettement : 150 points conseil budget (PCB) dans 8 régions

Colette Levassor

Déclaration d’impôt 2020 sur les revenus 2019 : report des dates limites

Colette Levassor