Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Multimedia / Télécom

Téléphonie fixe et internet : comment anticiper la fin du réseau cuivre ?

Le réseau cuivre historique, qui fournit le téléphone, internet et la télévision, va disparaître progressivement au profit de la fibre optique, technologie plus puissante. Échéances, technologies concernées, opérateurs…

À partir de 2023 et jusqu’en 2030, le réseau cuivre d’Orange, utilisé pour le téléphone fixe, Internet (ADSL, SDSL, VDSL) et la télévision, est amené à disparaître progressivement.

Cet arrêt s’inscrit dans la priorisation donnée par le gouvernement au déploiement de la fibre optique, via le Plan France Très Haut Débit et l’accélération de l’adoption de la fibre sur tout le territoire depuis la crise sanitaire.

Pourquoi la fermeture du réseau cuivre ?

Le réseau téléphonique et internet est fondé depuis 50 ans sur une technologie dite « cuivre » qui arrive dans votre logement ou votre local professionnel via une prise en forme de T.

Le réseau cuivre permet d’accéder à l’internet DSL (Digital Subscriber Line, ligne d’accès numérique), de passer des appels téléphoniques ou encore de connecter certains appareils tels que les téléalarmes ou les téléassistances.

L’opérateur Orange est propriétaire du réseau cuivre et fermera progressivement celui-ci sur tout le territoire d’ici à 2030.

Ce chantier de fermeture s’inscrit dans la dynamique de modernisation des infrastructures de téléphonie fixe et d’internet qui constitue l’une des priorités du gouvernement. En effet, le réseau cuivre est vieillissant et connaît des problèmes de qualité de service qui s’accentuent. La fibre optique, qui consomme en moyenne quatre fois moins d’énergie que le cuivre, est progressivement installée car elle se révèle plus résiliente.

Ce chantier de fermeture associera les services de l’État, l’ensemble des opérateurs ainsi que les collectivités territoriales.

Qui est concerné par l’arrêt des services de téléphonie fixe et d’internet DSL ?

Même si Orange n’est pas votre fournisseur, tous les abonnés à un service ADSL (Assymetric Digital Subscriber Line, liaison numérique asymétrique) ou téléphonique via la prise en T sont concernés.

  • Si vous utilisez un service de téléphonie fixe et/ou d’internet ADSL connectés via une prise en T, vous êtes concerné car ce branchement correspond à une arrivée du réseau cuivre dans votre logement.
  • Si vous avez souscrit à un abonnement via la fibre optique, c’est-à-dire si votre box est branchée à un boîtier blanc (sans prise en T) et que votre facture mentionne la fibre optique, alors vous n’êtes pas concerné.

Pour conserver votre accès téléphonique et internet, vous devrez passer à un abonnement via la fibre optique, ou toute autre technologie, avec l’opérateur de votre choix.

Attention : il convient d’anticiper la transition afin d’éviter la précipitation à l’approche de la fermeture : les opérateurs seront très sollicités et votre raccordement risque de prendre plus de temps.

À savoir : le plan de fermeture du réseau cuivre se déroulera par lots de communes. Lorsque votre commune sera concernée, vous serez averti par un courrier de votre opérateur.

Suis-je éligible à la fibre optique ?

Pour vérifier votre éligibilité à la fibre optique, vous pouvez entrer votre adresse sur la page dédiée de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Si vous êtes éligible, vous pourrez vous renseigner sur les abonnements grand public et contacter l’opérateur qui a votre préférence afin de faire raccorder votre logement.

Si votre abonnement actuel se limite au téléphone seul, il vous sera possible de souscrire le même type d’offre une fois passé à la fibre optique, il s’agit d’un engagement des opérateurs.

À noter : plus de 80 % des français sont éligibles aujourd’hui à la fibre optique et plus de la moitié ont déjà souscrit à un abonnement.

Comment me renseigner sur la fermeture du réseau cuivre ?

Le plan de fermeture d’Orange est encadré par le régulateur des télécommunications, l’Arcep. Celui-ci met à votre disposition une Foire aux questions.

Vous pouvez également consulter les éléments mis à votre disposition par la Fédération française des télécoms.

Source : Direction de l’information légale et administrative (Première ministre), publié le 19 juin 2023

Pour en savoir plus :

Articles relatifs

La carte verte d’assurance automobile est supprimée à partir du 1er avril 2024

Colette Levassor

Loyers bloqués à partir du 24 août 2022 pour les passoires thermiques

Colette Levassor

« Bonne » proposition SFR ?

Françoise Benoit-Lison