Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Assurances Consommation Energie Immobilier / Logement Multimedia / Télécom Santé / Environnement Transport Vie sociale

Smic, retraites, carburant, titres-restaurant, voiture électrique… Ce qui change au 1er janvier 2024

De bonnes nouvelles pour le budget des ménages : hausse du Smic, des pensions de retraite, du taux des PEL… L’utilisation des chèques restaurant pour les produits alimentaires est prolongée et le leasing social pour l’achat de véhicules électriques est mis en place. Mais le prix du timbre vert augmente.

Hausse du Smic de 1,13 %

Au1er janvier 2024, le Smic augmente de 1,13 %. La revalorisation du Smic au 1er janvier de chaque année est déterminée par une formule qui tient compte du niveau d’inflation sur un an, se situant à +3,5 % selon les derniers chiffres de l’Insee, et de l’évolution du pouvoir d’achat du salaire horaire moyen d’un ouvrier et d’un employé.

Au 1er janvier 2024, le smic horaire brut s’élèvera à 11,65 €, contre 11,52 € depuis le 1er mai 2023. Le Smic mensuel brut passe à 1 766,94 €, au lieu de 1 747,20 €, pour un salarié travaillant 35 heures.

Revalorisation de 5,3 % des pensions de retraite de base du régime général

Le montant des pensions de retraite de base est revalorisé de 5,3 % au 1er janvier 2024. La revalorisation des pensions de retraite de base intervient, sauf exceptions, une fois par an au 1er janvier, en fonction de l’indice des prix à la consommation hors tabac.

Les retraites complémentaires Agirc-Arrco ont été revalorisées de 4,9 % au 1er novembre 2023.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) sera également revalorisée de 5,3 %, passant de 961,08 € brut par mois en 2023 pour une personne seule à 1 012,02 € brut en 2024.

Hausse du taux des PEL ouverts au 1er janvier 2024 à 2,25 %

La rémunération des plans épargne logement (PEL) qui seront ouverts à partir du 1er janvier 2024 sera de 2,25 % avant impôts au lieu de 2 %. Ce taux s’applique pour toute la durée d’épargne, jusqu’à 10 ans au plus.

Le taux du prêt épargne logement, qui dépend du taux de rémunération du PEL, sera de 3,45 % hors assurances pour les PEL ouverts à partir du 1er janvier 2024.

Les anciens PEL conservent le taux de rémunération fixé à la date de leur ouverture.

Une nouvelle indemnité carburant travailleur de 100 €

Le dispositif du chèque carburant, mis en place en 2023, évolue au 1er janvier 2024 en une nouvelle indemnité. Le Président de la République avait annoncé en septembre 2023 la création d’une indemnité carburant travailleur, d’un montant de 100 € par véhicule. Elle serait versée si le prix du carburant devait dépasser un « seuil d’alerte » encore à définir. Elle concerne les ménages aux revenus modestes qui utilisent leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail. Pour bénéficier de cette aide, il faut en faire la demande sur le site impots.gouv.fr.

Il faut toutefois encore attendre la parution du texte officiel.

Titres-restaurant : paiement des produits alimentaires prolongé en 2024

Toute l’année 2024, les chèques restaurant pourront être utilisés pour l’achat de toutes les denrées alimentaires, consommables directement ou non. Cette extension avait été mise en place dans le cadre des mesures de soutien du pouvoir d’achat, pour faire face à la forte inflation en 2021 et 2022. Elle devait prendre fin au 31 décembre 2023. Ce régime dérogatoire est prolongé d’un an par une loi (en attente de promulgation)

Le permis de conduire dès 17 ans

Un décret paru le 20 décembre 2023 abaisse l’âge d’obtention du permis de conduire à 17 ans à compter du 1er janvier 2024.

De plus les excès de vitesse inférieurs à 5 km/h n’entrainent plus de retrait de point du permis de conduire.

Hausse du prix du timbre de la Lettre verte

Le tarif de la Lettre verte s’élève à 1,29 € au 1er janvier 2024. Il était précédemment de 1,16 € ; inchangé pendant deux ans. Autre hausse pour la Lettre recommandée, qui passe de 4,83 € à 5,36 €. En revanche, la vignette de suivi du courrier reste à 0,50 € en 2024.

Hausse de 5,4 % du plafond de la Sécurité sociale

Au 1er janvier 2024, le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) est fixé à 46 368 € (contre 43 992 € en 2023), soit un plafond mensuel de 3 864 € et un plafond journalier de 213 €.

Le plafond de la Sécurité sociale constitue un élément de calcul de certaines cotisations et prestations sociales (d’assurance chômage, d’assurance vieillesse du régime général, des indemnités journalières…), de la déduction fiscale de certains produits retraite (PER individuel…) ou de l’abondement de l’épargne salariale (PEE, PER collectif…).

Lancement d’une LOA à 100 €/mois d’une voiture électrique pour les ménages les plus modestes

A partir du 1er janvier 2024, une offre de « leasing social » est proposée aux ménages les plus modestes. Il s’agit d’une offre de location avec option d’achat (LOA) de véhicules électriques. Pour en bénéficier, il est nécessaire de résider en France, d’avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 15 400 € par part, que la distance entre lieu de résidence et lieu de travail soit égal ou supérieur à 15 km ou que le demandeur parcoure plus de 8 000 km par an dans le cadre de son activité professionnelle. La location dure au moins 3 ans, avec des mensualités comprises entre 100 et 150 € selon le véhicule loué.

Le contrat doit être souscrit auprès d’un loueur conventionné et seuls quelque 20 000 véhicules seront disponibles pour le leasing social en 2024.

Vous pouvez évaluer votre éligibilité au leasing social d’un véhicule électrique, connaître la liste des véhicules électriques éligibles à l’offre sur un site internet proposé par le Ministère de la Transition énergétique : mon-leasing-electrique.gouv.fr.

Évolution de l’aide Ma Prime Rénov’ et création de l’aide MaPrimAdapt’

A partir du 1er janvier, les conditions d’attribution de Ma Prime Rénov’ évoluent pour renforcer les aides autour de 2 axes :

  • Ma Prime Rénov’ Efficacité (pour des travaux de rénovation énergétique partielle : changement de chaudière, petits bouquets de travaux) ;
  • Ma Prime Rénov’ Performance (pour des travaux de rénovation globale, avec un accompagnement personnalisé via MonAccompagnateurRenov’ obligatoire)

À partir du 1er janvier 2024, l’aide MaPrimeAdapt’ permettra de financer 50 à 70 % des travaux d’adaptation du logement des personnes âgées et celles en situation de handicap (transformation de baignoire en douche, installation de monte-escalier électrique…).

Majoration du Bonus réparation

Pour favoriser la réparation des appareils électriques et électroniques, une aide financière « Bonus réparation » a été mise en place en 2023. Les montants du bonus réparation sont variables selon les appareils concernés. Et la liste des produits éligibles à cette aide s’étend au fil des mois depuis sa création.

Au 1er janvier 2024, plus de produits pourront bénéficier du bonus écologique lors de leur réparation. Et les montants de certains bonus réparation vont augmenter, voire doubler, allant de 15 à 60 € selon les appareils réparés.

Vous pouvez évaluer en ligne le montant du bonus réparation auquel vous pouvez avoir droit selon le type d’appareil à réparer, et connaître toutes les conditions pour bénéficier de cette aide.

Source : La finance pour tous, publié le 26 décembre 2023

Articles relatifs

Quel calendrier pour la nouvelle carte d’identité au format carte bancaire ?

Colette Levassor

Comment certains sites vous trompent ou vous manipulent

Colette Levassor

Passeport et carte nationale d’identité : les délais de délivrance raccourcis

Colette Levassor