Argent Consommation Multimedia / Télécom Santé / Environnement Transport Vie sociale

Smic, Livret A, Retraite… Ce qui change au 1er août 2022

De bonnes nouvelles attendent les particuliers en ce début du mois d’août. Et notamment la revalorisation des retraites et des prestations sociales, celle des livrets d’épargne réglementée ou encore du Smic.

Déjà, en juillet dernier, les personnes au chômage avaient connu une hausse de leur allocation, et les agents de la fonction publique avaient bénéficié d’une revalorisation de leur traitement (salaire) de 3,5 %. Voici les nouveautés applicables au 1er août 2022.

Le Livret A à 2 %, le LEP à 4,6 %

La rémunération du Livret A en hausse. Nous l’annoncions dans une récente actualité parue le 19 juillet dernier, le Livret A voit sa rémunération nette grimper de 1 % à 2 % au 1er août 2022, en raison de la forte hausse de l’inflation. Mieux, le Livret d’Epargne populaire (LEP), réservé aux contribuables modestes, est rémunéré à 4,6 %, contre 2,2 % auparavant.

Ce livret « boosté » reste toujours insuffisamment proposé, malgré des demandes formulées par le ministère des finances et la Banque de France. On dénombre seulement 7 millions de LEP ouverts alors que la direction générale des finances publiques estime le nombre d’individus éligibles au LEP à près de 18,6 millions.

La rémunération du Livret d’Epargne populaire est fonction de deux paramètres. Pendant de longues années, son taux était égal à celui du Livret A, majoré d’un demi-point. Depuis 2020, son taux doit également ne pas être inférieur à la moyenne sur six mois de l’inflation annuelle hors tabac, ce qui explique ce taux très élevé de 4,6 % pour un placement sans risques.

Vérifiez sur votre avis d’imposition (que vous avez reçu récemment sur votre espace personnel sur impots.gouv.fr) le montant de votre revenu fiscal de référence !

Si vos revenus, pour une personne seule, sont inférieurs à 20 296 €, vous pouvez bénéficier d’un LEP. N’hésitez pas à contacter votre banque.

Par ailleurs, le taux du LDDS est égal à celui du Livret A (2 %) tout comme le Livret Jeune, pour lequel les banques peuvent offrir un petit bonus.

Les livrets d’épargne réglementée en bref

Un Smic revalorisé de 2,01 %

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est également automatiquement revalorisé, dès que l’inflation est supérieure à 2 % par rapport à sa valeur au dernier indice.

Du fait de la forte hausse des prix constatée en 2022, c’est la troisième revalorisation constatée depuis le début de l’année. Au 1er août 2022, le Smic mensuel brut (35 heures) s’établit ainsi à 1 678,65 € (contre 1 645,58 € au 1er mai 2022), soit un Smic net de l’ordre de 1 329 €.

En savoir plus sur le Smic

Retraite : hausse de 4 % pour le régime général

Dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d’achat, les députés ont voté la revalorisation de la retraite « de base » (régime général), à hauteur de 4 %, pour les anciens salariés.

Au total, sur 2022, les retraites ont augmenté de 5,1 %. Après adoption définitive de la loi, cette revalorisation sera rétroactive à compter de juillet. Mais pour la part complémentaire de la pension (Agirc-Arrco), rien n’est prévu dans l’immédiat. Il faut attendre novembre prochain.

Prestations sociales : + 4 %

Dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d’achat, les députés ont voté la revalorisation des prestations sociales. Si la mesure est validée par le Sénat, le RSA augmentera de 4 %, avec rétroactivité à compter de juillet également, tout comme la prime d’activité, les allocations familiales ou encore l’allocation adulte handicapé (AAH). Il est prévu d’instaurer la déconjugalisation de l’AAH. Une mesure vivement attendue par les personnes en situation de handicap pour qui le fait d’être marié pouvait réduire la prestation versée.

La prime vélo majorée de 200 €

Si la mesure est définitivement adoptée, la prime vélo (pour l’achat d’un vélo à assistance électrique) sera majorée de 100, voire 200 € pour les contribuables les plus modestes.

Suppression de la taxe audiovisuelle et remise carburant

L’Assemblée nationale a voté la suppression de la taxe TV (redevance). Et la remise à la pompe, actuellement de 18 centimes jusqu’au 31 août au lieu du 31 juillet initialement, devrait passer à 30 centimes en septembre. Elle est directement déduite du prix de l’essence présenté dans les stations-services.

Source : La finance pour tous, publié le 28 juillet 2022

Pour en savoir plus :

Articles relatifs

Mieux connaitre les labels environnementaux

Colette Levassor

Données personnelles : l’Assurance maladie alerte sur les risques de hameçonnage

Colette Levassor

Suppression des frais d’itinérance dans l’Union européenne à partir du 15 juin 2017

Colette Levassor