Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent

Rapport de l’AMF 2023 : priorité à la confiance des épargnants

Dans son rapport annuel 2023, l’Autorité des marchés financiers (AMF) rappelle les chiffres marquants de l’année écoulée et les objectifs stratégiques fixés pour la période 2023-2027 (Impact 2027). Pour les investisseurs particuliers, le régulateur reste concentré sur la prévention des arnaques.

Arnaques financières : 15 % des Français touchés

Présidé par Marie-Anne Barbat-Layani, le « gendarme de la Bourse » a publié la semaine passée son rapport annuel au titre de l’année 2023. Au-delà de sujets portant sur la supervision des acteurs financiers paneuropéens et sur l’essor de la finance durable, ce document recense le nombre d’escroqueries signalées sur la plateforme AMF Epargne Info Service : 54 % des demandes reçues portent sur des arnaques. Et pire, « le processus d’arnaque qui s’est le plus développé repose sur un schéma qui propose de l’aide à d’anciennes victimes d’escroquerie afin de leur permettre de récupérer des fonds qu’elles croyaient perdus moyennant le paiement d’une rétribution (790 cas déclarés) ».

Plus globalement 15 % des Français disent avoir été victimes d’une arnaque financière, chiffre qui atteint même 35 % chez les moins de 35 ans.

L’Autorité des marchés financiers a fêté ses 20 ans en novembre 2023. Elle a remplacé la Commission des Opérations de Bourse et le Conseil des marchés financiers.

Litiges financiers : chiffres clés AMF

Arnaque : forte hausse des usurpations d’identité d’acteurs régulés

Selon le rapport, les escrocs n’hésitent plus à usurper l’identité d’acteurs régulés et d’autorités : 1 435 cas ont été déclarés en 2023, dont 479 concernent l’AMF, qui a communiqué à plusieurs reprises pour alerter le public sur ces arnaques à l’usurpation.

« En matière de protection des épargnants, l’AMF est sur tous les fronts, car notre priorité est d’assurer la protection et la confiance des investisseurs, dans un contexte d’évolutions fondamentales et rapides. », Marie-Anne Barbat-Layani, présidente de l’AMF.

Cryptos et « influenceurs » : restez vigilants

Selon une étude menée en 2023 par l’OCDE pour l’AMF, 9 % des investisseurs détiennent des cryptoactifs. Et les jeunes investisseurs en détiennent bien davantage (56 % des moins de 35 ans). Or, l’étude montre un excès de confiance de ces nouveaux investisseurs à l’égard de leur niveau de connaissances en matière financière, qu’ils sont 73 % à estimer « élevé » chez les 18-24 ans, 75 % chez les 25-34 ans ! Selon l’AMF, « ils s’informent davantage sur les réseaux sociaux, première source d’information des 18-24 ans, ou via des influenceurs, et ils ont tendance à surestimer leurs connaissances financières. ». Ce qui explique la forte hausse des arnaques sur ce type d’investissement.

L’AMF et l’ARPP (Autorité de régulation professionnelle de la publicité) ont lancé un certificat de l’influence responsable dans la finance, à la suite de la loi du 9 juin 2003 visant à encadrer l’influence commerciale et à lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux.

Développer les marchés de capitaux européens

Bruno Le Maire, ministre des Finances, a chargé Christian Noyer (président de La finance pour tous, ndlr) de remettre un rapport afin de formuler des propositions pour relancer l’union des marchés de capitaux en Europe. Les propositions de ce rapport plaident notamment pour développer des produits d’épargne européens de long terme investis en Europe et mettre en place une supervision européenne intégrée pour les grands acteurs financiers paneuropéens.

Source : La finance pour tous, publié le 29 mai 2024

Pour aller plus loin : Rapport annuel 2023 de l’AMF

Articles relatifs

Faux conseiller bancaire, faux livret d’épargne : attention aux arnaques !

Colette Levassor

Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Colette Levassor

Assurance

Colette Levassor