Consommation Santé / Environnement

Paracétamol : face à la pénurie, pas plus de deux boîtes de Doliprane en pharmacie

Les ruptures de stock de Doliprane se multiplient dans les pharmacies. En conséquence, les patients risquent de ne pouvoir acheter plus de deux boîtes de paracétamol.

Il est possible que votre pharmacien ne vous fournisse pas plus de deux boîtes de Doliprane ou d’Efferalgan cet hiver. Car depuis des mois, des tensions d’approvisionnement entraînent des ruptures de stock un peu partout sur le territoire. Face à un risque de pénurie, les autorités de santé ont formulé des recommandations pour les patients comme les professionnels. L’objectif : permettre aux malades qui en ont besoin de trouver du Doliprane sans avoir à écumer toutes les pharmacies.

Pourquoi les pharmacies sont-elles en rupture de stock de Doliprane ?

Le paracétamol n’est autre que le médicament le plus vendu en France. Maux de tête, fièvre, douleur… Ouvrir une boîte de Doliprane, d’Efferalgan ou encore de Dafalgan est devenue monnaie courante, en particulier l’hiver. Pourtant, les malades constatent qu’il devient difficile de se procurer du paracétamol, quelles que soient la marque et la forme, dans les pharmacies.

Le pays rencontre depuis cet été des difficultés d’approvisionnement provoquées par l’augmentation de la demande. Difficultés qui risquent de s’aggraver à l’approche de la saison hivernale et d’une reprise de l’épidémie de Covid-19. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) se montre tout de même rassurante : « la production a été optimisée pour permettre un approvisionnement continu sur l’ensemble du territoire », précise-t-elle dans un communiqué. Toutefois, elle invite tout un chacun à se montrer responsable, afin que les patients touchés par un rhume ou la grippe puissent acheter facilement une boîte de Doliprane.

Pénurie de paracétamol : la vente limitée à deux boîtes

En prévision de l’hiver et de la reprise épidémique, l’ANSM a réitéré ses recommandations tant pour les professionnels de santé que pour les particuliers.

Concrètement, les patients sont invités à :

  • modérer l’utilisation de paracétamol ;
  • ne pas constituer de stocks.

Quant aux professionnels de santé, il leur faudra restreindre la délivrance de médicaments à base de paracétamol. Les médecins traitants doivent donc éviter de les prescrire en l’absence de besoin immédiat. Les pharmaciens de leur côté ne fourniront pas plus de deux boîtes de Doliprane, d’Efferalgan ou de Dafalgan par patient, sans ordonnance. De même, la vente en ligne de paracétamol sera restreinte.

Pour rappel, la vente de Doliprane en pharmacie est limitée à deux boîtes en l’absence de prescription depuis juillet dernier.

Quand prendre un Doliprane ?

Le Doliprane, efficace pour soulager douleurs et fièvre, doit être pris à bon escient. Chez l’adulte, il est recommandé de commencer par une dose de 500 mg, à renouveler au bout de 4h. En cas de symptômes plus intenses, le patient peut prendre un cachet de 1 gramme (Doliprane 1000, Efferalgan 1000, etc.), jusqu’à 4 fois par jour, en respectant un intervalle de 6h entre chaque prise. En raison de la pénurie de Doliprane, l’ANSM invite à privilégier « une posologie de trois prises par jour toutes les 8 heures (au lieu de quatre prises par jour toutes les 6 heures) ».

Chez l’enfant, la dose dépend principalement de son poids. Il est préférable de suivre les indications du pédiatre ou du médecin, en se référant à ce qui est inscrit sur l’ordonnance. Pour faciliter la prise auprès des touts petits, les parents peuvent se procurer du Doliprane à dose pédiatrique sous forme de sirop ou de sachet-dose.

Attention si prendre un paracétamol est devenue un réflexe au moindre mal, le patient n’est pas à l’abri du surdosage. En sachant que celui-ci peut provoquer de graves lésions du foie, qui s’avèrent parfois irréversibles. Ne prenez pas de médicament à la légère et consultez votre médecin traitant en cas de doute sur la posologie.

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 21 octobre 2022

Pour en savoir plus : Paracétamol : limiter les tensions d’approvisionnement qui se prolongent – ANSM, publié le 19 octobre 2022

Articles relatifs

Le port du casque pour les enfants à vélo obligatoire à compter du 22 mars 2017

Colette Levassor

Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2021 : les principales mesures

Colette Levassor

Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination

Colette Levassor