Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Consommation Multimedia / Télécom

« Fake shop » ou fausse boutique en ligne : voici comment éviter les arnaques

Le nombre de « fake shop », ces sites qui se font passer pour des sites de marques connues, s’envole. Découvrez donc nos conseils pour éviter de vous faire arnaquer.

Vous venez d’acheter un vêtement ou un objet de votre marque préférée à un tout petit prix ? Attention, car derrière cette bonne affaire, il peut s’agir en réalité de « fake shop », c’est-à-dire d’une fausse boutique en ligne.

Le « fake shop », c’est quoi ?

En règle générale, le « fake shop » est une boutique en ligne qui utilise un nom de domaine s’apparentant à celui d’un nom officiel de la marque. Toutefois, il peut également s’agir d’un « nom de domaine qui n’a absolument rien à voir avec le produit qu’ils vendent », souligne le site du Centre européen des consommateurs.

Pour appâter la victime, ces sites peuvent être bien référencés sur les moteurs de recherche ou mis en avant dans des bannières publicités. Et pour les pousser à payer, ces boutiques en ligne affichent dans la plupart des cas des références à la bonne affaire comme « petits prix », « pas cher » ou encore « à prix correct ».

En tout, selon Netcraft, qui est spécialisée dans les technologies Internet, le nombre de « fake shop » a augmenté en octobre 2023 de 135 % par rapport à la même période de 2022.

Comment éviter cette arnaque ?

Avant d’acheter, vérifiez si le site comporte bien des mentions légales. Elles servent à identifier l’entreprise (numéro d’immatriculation, adresse postale, mail, numéro de téléphone, etc.). De même, faites un tour dans les conditions générales de vente. Le site doit obligatoirement en avoir.

Faites également attention à l’URL du site. Il peut par exemple y avoir une faute d’orthographe ou une lettre manquante par rapport à la marque officielle. L’URL commence par un « https » ? Cela ne signifie par forcément que le site est sûr, mais uniquement que les données échangées entre le client et le serveur sont chiffrées.

C’est la première fois que vous commandez sur ce site ? Vous pouvez connaître sa date de création sur who.is. Dans la majorité des cas, un « fake shop » a été créé récemment. Enfin, vous pouvez aussi consulter les forums pour voir si d’autres consommateurs n’ont pas déjà été escroqués ou vous rendre sur le site de la marque lui-même pour voir s’il ne contient pas une liste de plateforme vendant des contrefaçons.

Que faire si vous avez déjà acheté ?

Vous avez payé par carte bancaire et votre colis n’est jamais arrivé ou il s’agit d’une contrefaçon ? Essayez de contacter le site de « fake shop ». Il ne vous répond pas ? Vous pouvez signaler votre problème sur le site signal.conso.gouv.fr. À la suite de votre signalement, la répression des fraudes pourra ouvrir une enquête sur l’entreprise en question.

En parallèle, vous devrez porter plainte en ligne, dans un commissariat de police ou en gendarmerie. Il faut aussi contacter votre banque pour savoir si vous pouvez être remboursé. Vous souhaitez être aidé dans toutes ces démarches ? Vous pouvez vous rapprocher d’une association de consommateurs.

À noter : si vous avez réalisé votre achat sur une marketplace, vous devez contacter son service client.

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 18 décembre 2023

Pour en savoir plus : Attention aux fausses boutiques en ligne ! – Centre européen des Consommateurs France, publié le 28 octobre 2022

Articles relatifs

Publicités ciblées sur Facebook et Instagram : l’Europe interdit tout usage des données personnelles

Colette Levassor

Chauffage : quel est le meilleur moment pour acheter du fioul et des granulés ?

Colette Levassor

Quel est le plan d’aide alimentaire du gouvernement pour les plus précaires ?

Colette Levassor