Consommation

E-commerce et Dropshipping : pourquoi s’en méfier ?

De plus en plus de vendeurs en ligne pratiquent le « Dropshipping », c’est-à-dire la vente en ligne de produits dont ils n’ont aucun stock, qui seront envoyés directement par le fabricant au consommateur. Bien que cette pratique soit légale en France et en plein essor grâce notamment aux influenceurs sur les réseaux sociaux, elle réserve souvent de mauvaises surprises : délais de livraison très longs, frais cachés, produits de mauvaise qualité ou contrefaits… Mieux vaut donc savoir repérer les sites qui pratiquent le dropshipping et suivre nos conseils pour éviter les pièges.

Sommaire :

  1. Comment repérer un site de dropshipping ?
  2. Quels sont les risques d’acheter en dropshipping ?
  3. Conseils pour éviter les pièges
  4. Dropshipper et fournisseur : qui est responsable de ma commande ?
  5. Le dropshipping généralisé par les influenceurs
  6. Que faire en cas de problème avec un dropshipper ?​​​
Conseils pour éviter les pièges

> Comparez les prix avant tout achat. Vérifiez le prix du produit que vous souhaitez sur différents sites et notamment sur celui de la marque ou avec un produit concurrent. Si le prix affiché est considérablement inférieur, méfiez-vous.
> Regardez en détail les fiches « produits ». Si vous trouvez exactement les mêmes fiches « produits » sur d’autres sites, il est fort probable que votre vendeur les a simplement copiées, sans connaître réellement les produits qu’il vend.
> Méfiez-vous des techniques de vente qui consistent à afficher le nombre de « personnes intéressées par le même produit » et un délai pour « pour profiter de cette offre ». Ne cédez pas à la pression.
> Vérifiez la promotion affichée sur un site ou vantée par un influenceur : elle cache peut-être un produit contrefait.
> Consultez les avis et les forums sur internet ! D’autres consommateurs peuvent avoir déjà fait part de leur mésaventure. Veillez à distinguer les faux avis positifs laissés par le vendeur lui-même.
> Vérifiez si le site contient bien des mentions légales avec les coordonnées complètes du vendeur.  
> Lisez les conditions générales de vente. S’il n’y en a pas, si elles sont contradictoires, très courtes ou rédigées dans un français approximatif, fuyez !
> Vérifiez le nom de domaine sur WHOIS ou AFNIC (pour les noms de domaine terminant en « .fr ») pour déterminer qui a enregistré le site de vente en ligne et quand.

Pour lire l’article dans sa totalité : E-commerce et Dropshipping : pourquoi s’en méfier ?

Source : Centre européen des consommateurs France, publié le 27 avril 2021

Pour en savoir plus : Le dropshipping, une fiche pratique de la DGCCRF, publié le 05 mai 2021

Articles relatifs

Budget : hausse des prix des carburants

Colette Levassor

Cadeaux de Noël : non-réception et retour

Colette Levassor

Nos objets ont plein d’avenirs !

Colette Levassor