Loisirs / Tourisme Nos actions

Airbnb, des prélèvements abusifs … un litige résolu !

Les circonstances :

Notre adhérente Mme B a loué un logement les 19, 20, et 21 mars 2018 afin de passer des examens à Arcueil.

Lorsqu’elle a voulu se servir des toilettes, elle a tiré la chasse et a vu de l’eau s’écouler au sol ; elle a immédiatement téléphoné à la propriétaire afin que celle-ci prenne ses dispositions pour les locataires suivants.

Elle s’est donc retrouvée dans un appartement sans toilettes puisqu’elle n’a pas revu la propriétaire ni même un réparateur pour constater les dégâts avant son départ.

Une semaine plus tard, la propriétaire a fait une réclamation via Airbnb en demandant un prélèvement de 467,50 Euros sur le dépôt de garantie du séjour.

Les démarches :

Notre adhérente fait une réclamation le 13 avril 2018 auprès de Airbnb ; la réponse est négative et le 15 avril son compte est débité de la somme sans son consentement.

Notre action

Une demande de remboursement de la caution est adressée par ADC PNE à la plateforme Airbnb étayée par de sérieux arguments :

  • Ni le devis ni la facture n’ont été communiqués à notre adhérente
  • Aucun élément ne permet de prouver qu’elle est responsable de la fuite.
  • Menace de porter l’affaire devant le tribunal d’instance de Paris.
  • Menace de faire un signalement à la DDPP (Direction Départementale de la Protection du Public).
  • Menace de commentaires très défavorables sur les façon de procéder de la plateforme dans les journaux de défense des consommateurs.

Quelques jours plus tard notre adhérente obtient satisfaction, on lui rembourse la somme indument prélevée.

Dans ce cas, il est clair que les arguments et la pugnacité de ADC PNE ont permis d’obtenir gain de cause !

Articles relatifs

Durée de validité de la carte nationale d’identité et séjour à l’étranger

Colette Levassor

Location de voiture peu “louable”

Françoise Benoit-Lison

La CLCV demande un milliard d’aide à la pierre pour le logement social

Françoise Benoit-Lison