Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Consommation Energie

4 fournisseurs d’énergie épinglés par le médiateur national de l’énergie

Comme chaque année, le médiateur national de l’énergie publie son rapport d’activité. L’occasion de découvrir les fournisseurs d’énergie qui font le plus de mécontents. En tout, le médiateur a attribué 3 cartons rouges.

Wekiwi a un carton rouge pour la deuxième année d’affilée

Le premier carton rouge concerne Wekiwi. Avec 9 711 litiges et 6 122 saisines du médiateur national de l’énergie, le fournisseur « reste de très loin (celui) qui a les taux de sinistres les plus élevés, presque 3 fois supérieurs à Mint Énergie, qui arrive en deuxième position », déplore le médiateur dans son rapport annuel.

Parmi les principaux griefs : des démarchages abusifs, des forfaits complexes à comprendre et des offres trompeuses qui font croire que les tarifs proposés sont intéressants « alors qu’ils sont en réalité particulièrement élevés », précise-t-il. « Le médiateur national de l’énergie attend avec une certaine impatience que des améliorations significatives interviennent en 2024 », ajoute-t-il.

Bon à savoir : en avril 2024, la répression des fraudes a prononcé une amende administrative de 130 000 euros à Wekimi pour non-respect de ses obligations légales issues du code de la consommation lors des démarchages et en cas de rétractation.

4 fournisseurs épinglés pour sous-estimer les mensualités

Le deuxième carton rouge concerne « une pratique trop souvent observée » : le fait de sous-estimer le montant des mensualités à payer pour appâter le chaland. Conséquence ? La facture de régularisation peut parfois atteindre plusieurs milliers d’euros. Cette pratique a généré de nombreux litiges en 2023, « tout particulièrement avec le fournisseur ENI, mais également avec les fournisseurs Engie, OHM Énergie et Wekiwi », souligne le médiateur national de l’énergie.

Enfin, le dernier carton rouge va à Enedis en raison des difficultés rencontrées lors de la médiation (le taux d’accord amiable ne dépassant pas les 40 %, contre 61 % pour la moyenne chez tous les opérateurs confondus) et de certaines « pratiques particulièrement critiquables ». Par exemple, certains clients se sont retrouvés sans fournisseur d’énergie, car Enedis n’avait pas fait simultanément la pose du compteur Linky et sa mise en service.

Taux de litiges par fournisseur
Fournisseur d’énergieTaux de litiges reçus
Wekiwi971
Mint Énergie366
OHM Énergie250
ENI234
Ekwateur228
Sowee104
Vattenfall93
Engie78
Alpiq74
TotalEnergies52
EDF44
Ilek25
Enercoop22
Ocotpus Energy8
Source : médiateur national de l’énergie. * Ce taux de litiges est calculé en rapportant le nombre de litiges concernant le fournisseur qui sont adressés au médiateur national de l’énergie au nombre des contrats qu’il a en portefeuille.

3 cartons rouges avaient déjà été distribués l’an dernier

Pour rappel, l’an dernier, le médiateur national de l’énergie avait attribué 3 cartons rouges. Les fournisseurs Mega Énergie, Mint Énergie et Wekiwi avaient été épinglés pour des offres insuffisamment claires sur les risques de volatilité des prix de marché. Le taux de litiges de Mint Énergie a été divisé par presque 3, mais il demeure toujours « très élevé ». Et « si la situation de Wekiwi ne s’est pas améliorée », Mega Énergie « n’est plus fournisseur sur le marché français », indique le médiateur.

De son côté, Gaz de Bordeaux, autre fournisseur à avoir reçu un carton rouge l’an dernier, a « nettement amélioré sa communication envers ses clients en 2023, ainsi que son attitude dans le cadre de l’instruction des litiges en médiation ». Enfin, le fournisseur OHM Énergie présente un taux de litige divisé par 2. Mais, l’opérateur se trouve à « la 3e place des fournisseurs connaissant les plus nombreux litiges en proportion de la taille de leur portefeuille de contrats résidentiels », écrit le médiateur.

Source : demarchesasministratives.fr, publié le 14 mai 2024

Articles relatifs

Comment payer avec son téléphone ou sa montre en Europe ?

Colette Levassor

Gaz, électricité : les rattrapages de facture désormais limités à 14 mois

Colette Levassor

Une aide financière pour installer un thermostat connecté et réduire vos dépenses en énergie

Colette Levassor