Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Immobilier / Logement Santé / Environnement Transport Vie sociale

Prime de Noël, retraite complémentaire, bonus écologique… Ce qui change en décembre 2023

Les ménages les plus modestes vont bénéficier de la prime de Noël, versée chaque année le 15 décembre. Et dès le 1er décembre, le malus appliqué sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco est supprimé pour les nouveaux retraités. Une aide d’urgence peut aussi être versée aux personnes victimes de violences conjugales, sous conditions.

Versement de la prime de Noël

La prime de Noël doit être versée à partir du 15 décembre par la Caisse d’allocations familiales (Caf), la Mutualité sociale agricole (MSA) et Pôle emploi aux ménages bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) et de l’allocation équivalent retraite (AER).

Le montant de la prime de Noël dépend de la composition de la famille : seul, en couple, enfants à charge… Depuis quelques années, la prime de Noël est de 152,45 € pour une personne seule, 228,67 € pour un couple sans enfant ou 320,14 € avec deux enfants.

Les familles monoparentales vivant sous le seuil de pauvreté bénéficient cette année d’une majoration exceptionnelle de la prime de Noël. Le montant de ce bonus varie entre 115 et 200 € supplémentaires, selon les revenus du ménage. Cette aide complémentaire a été ajoutée au projet de loi de finances pour 2024, en cours de discussion devant le Parlement.

Aide d’urgence pour protéger les victimes de violences conjugales

A compter du 1er décembre 2023, toute personne subissant des violences conjugales peut bénéficier d’une aide d’urgence, versée par la Caf., pour soutenir une démarche d’éloignement de la personne violente. Son montant, de 243,10 € minimum, dépend du niveau de ressources et du nombre d’enfants à charge du demandeur. L’aide est versée en une seule fois, remboursable ou non selon le niveau de ressources. Elle doit être demandée par formulaire en ligne ou à l’accueil de la Caf, en fournissant un document datant de moins de 12 mois, attestant des violences : dépôt de plainte, ordonnance de protection ou signalement au procureur de la République. Plus d’informations sur le site de la Caf.

Retraite Agirc-Arrco : suppression du malus pour les nouveaux retraités

Les nouveaux retraités, dont les droits à la retraite sont liquidés à partir du 1er décembre 2023, n’ont plus à supporter de coefficient de minoration sur leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco. Depuis 2019, la pension de retraite Agirc-Arrco était réduite de 10 % pendant 3 ans pour tous les retraités partant à la retraite dès l’âge légal en ayant cotisé le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite au taux plein.

Pour les actuels retraités qui subissent le malus, ce dispositif sera supprimé à partir du 1er avril 2024. À compter de cette date, ils percevront la totalité de leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Taux d’usure des crédits immobilier : + de 6 %

Pour les prêts consentis à compter du 1er décembre, les taux d’usure des prêts immobilier grimpent à nouveau, pour s’établir à 6,11 % sur une durée supérieure à 20 ans.

Bonus écologique et score environnemental : une nouvelle liste de véhicules éligibles

Depuis le 10 octobre 2023, pour bénéficier du bonus écologique pour l’acquisition d’un véhicule neuf électrique, les véhicules doivent répondre également à un score environnemental minimal. Il permet de tenir compte de manière plus complète de l’empreinte carbone du véhicule (lieu de fabrication, performance de la batterie…).

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) doit publier la liste des véhicules éligibles à ce score environnemental le 15 décembre 2023.

Source : La finance pour tous, publié le 30 novembre 2023

Articles relatifs

SNCF : remboursement et échange des voyages sans frais sont prolongés

Colette Levassor

Taxis : les nouveaux tarifs 2020

Colette Levassor

Rénovation énergétique : gare aux escrocs !

Colette Levassor