Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Consommation Multimedia / Télécom Santé / Environnement

Smartphone : un nouvel étiquetage pour indiquer leur durabilité ?

Les smartphones et les tablettes vont-ils bientôt avoir un nouvel étiquetage pour indiquer leur durabilité ? C’est en tout cas le souhait de la Commission européenne. L’objectif : aider les consommateurs à faire le bon choix et « encourager une consommation durable », précise la Commission dans un communiqué.

Indice de durabilité : comment seront notés les smartphones et les tablettes ?

À l’image du Nutri-Score, qui permet de savoir facilement la qualité nutritionnelle des aliments, la Commission européenne souhaite que ce nouvel étiquetage soit compréhensible. Ainsi, pour aider les consommateurs à opter pour un smartphone ou une tablette plus durable, les notes iront de A à G et seront associées à des couleurs allant du vert au rouge.

Pour établir cette notation, six critères ont été définis : la résistance à des chutes accidentelles, l’efficacité énergétique, la longévité des batteries, le degré de réparabilité et leur protection contre l’eau et celle contre la poussière.

Bon à savoir : l’indice de réparabilité existe déjà pour les smartphones. De même, il est possible de connaître l’étanchéité grâce à l’indice de protection (IP). Toutefois, les consommateurs ne savent pas forcément à quoi correspond l’IP.

Quand ce nouvel étiquetage sera-t-il mis en place ?

Il faudra encore patienter avant de voir afficher ce nouvel étiquetage. En effet, la proposition de la Commission européenne va désormais être examinée par le Parlement européen et par le Conseil européen. Durée de cet examen ? 2 mois.

Puis, s’il n’y a pas d’objections, les nouvelles règles pourront être adoptées via une publication au Journal officiel. Toutefois, le texte prévoit également une période de transition de 21 mois afin de permettre aux entreprises de se mettre en règle. Ce ne sera donc qu’à la fin de cette période que le nouvel étiquetage sera obligatoire.

À noter : cette nouvelle mesure a pour objectif de « réduire l’empreinte carbone », de « soutenir les modèles économiques circulaires », d’« économiser l’énergie » mais aussi de « rendre l’économie de l’Union européenne plus circulaire », indique la Commission européenne dans un communiqué. Le but est d’économiser d’ici 2030 « 14 térawattheures en énergie primaire », soit le tiers de la consommation actuelle, écrit-elle.

Nous proposons aujourd’hui de nouvelles règles obligeant les smartphones & tablettes vendus en Europe à afficher des informations sur :

– leur efficacité énergétique
– leur degré de réparabilité
– la longévité de leurs batteries
– leur protection contre l’eau

Source : Commission européenne (@UEFrance) June 16, 2023

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 06 juillet 2023

Pour en savoir plus : Économie circulaire: Nouvelles règles visant à rendre les téléphones et les tablettes plus durables, plus économes en énergie et plus faciles à réparer, permettant aux consommateurs de faire des choix durables – Commission Européenne, publié le 16 juin 2023

Articles relatifs

Se loger en voyage, les chambres d’hôtes

Colette Levassor

10 % de réduction pour les automobilistes qui règlent le péage en chèques-vacances cet été

Colette Levassor

Délais de réflexion – Délais de rétractation

Colette Levassor