Adhérer à L'ADCpne
Santé / Environnement

Santé : le bisphénol A reconnu comme perturbateur endocrinien par l’Europe

Le bisphénol A vient d’être inscrit sur la liste des substances extrêmement préoccupantes en tant que perturbateur endocrinien. C’est ce qu’a décidé, sur demande de la France, le comité des États membres de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) le 16 juin 2017. Le bisphénol A est une substance de synthèse utilisée notamment dans certains produits en plastique de la vie courante (jouets, contenants alimentaires, cosmétiques, etc.).

En France, le bisphénol A est interdit depuis juin 2010 dans les biberons et depuis le 1er janvier 2013 dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de moins de trois ans. Cette interdiction a été étendue le 1er janvier 2015 à tous les contenants alimentaires. A compter de 2020, la mise sur le marché du BPA à une concentration égale ou supérieure à 0,02% dans les papiers thermiques (tickets de caisse, reçus de carte bancaire, etc.) sera également interdite au niveau européen.

 

Quelles conséquences sur l’usage du bisphénol A ?
D’après l’Anses, la décision de l’Agence européenne des produits chimiques obligera les industriels à lui notifier la présence de la substance dans les articles fabriqués ou importés et à informer l’acquéreur d’un article de la présence de BPA.

L’inscription du BPA sur la liste des substances extrêmement préoccupantes ouvre également la possibilité d’en limiter l’usage, en conditionnant son utilisation à l’octroi d’une autorisation temporaire et renouvelable.

 

 

Source : Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), publié le 20 juin 2017

Pour en savoir plus : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail [ANSES] : Le bisphénol A reconnu pour ses propriétés de perturbation endocrinienne par l’ECHA sur proposition française

 

Articles relatifs

15 mars 2021: journée internationale de défense des consommateurs

Françoise Benoit-Lison

Île-de-France : une aide pour installer un récupérateur d’eau de pluie

Colette Levassor

Doublement de la franchise médicale : vous allez bientôt payer plus cher vos boîtes de médicaments

Colette Levassor