Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Assurances Vie sociale

Retraites Agirc-Arrco : revalorisation de 4,9 % et fin du malus

Au 1er novembre 2023, la retraite complémentaire Agirc-Arrco est revalorisée de 4,9 %. Et le dispositif de minoration de la pension, pour les retraités partant à l’âge légal et au taux plein, est supprimé au 1er décembre 2023.

La gestion du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco est assurée par les représentants des organisations patronales et syndicales. La revalorisation des pensions et la suppression du système de malus ont été décidés par accord conclu dans la nuit du 4 au 5 octobre 2023.

Revalorisation de 4,9 % des retraites Agirc-Arrco en novembre 2023

Les partenaires sociaux ont décidé de l’augmentation de + 4,9 % des pensions de retraite complémentaires des salariés du secteur privé. Cette revalorisation prend effet au 1er novembre 2023. Elle concerne plus de 13 millions de retraités.

Cette hausse correspond au niveau de l’inflation estimée par l’Insee pour 2023. En revanche, selon l’accord conclu, la revalorisation des pensions complémentaires pourrait être sous-indexée (de 0,4 à 0,8 % de moins que l’inflation) pour les années 2024 à 2026.

La revalorisation des pensions de retraite de base intervient, sauf exceptions, une fois par an au 1er janvier. En 2024, la revalorisation de la pension de base devrait être de 5,2 %, selon l’annonce du ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, le 22 septembre dernier.

Suppression du malus sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco

Les futurs retraités, dont la retraite sera liquidée à partir du 1er décembre 2023, n’auront pas à supporter de malus sur leur pension de retraite complémentaire.

Institué en 2019, ce malus correspondait à une minoration de 10 % de la pension de retraite complémentaire, appliquée pendant 3 ans, à tout retraité partant à la retraite dès l’âge légal en ayant cotisé le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite au taux plein.

Pour les actuels retraités qui subissent le malus, ce dispositif sera supprimé à partir du 1er avril 2024. À compter de cette date, ils pourront percevoir la totalité de leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Les retraités qui subissent actuellement un malus sur leur pension de retraite complémentaire Agirc-Arrco ne seront pas remboursés des montants non versés entre la liquidation de leur retraite et le 1er avril 2024.

Source : La finance pour tous, publié le 11 octobre 2023

Pour en savoir plus : Signature de l’accord national interprofessionnel 2023-2026 : ce qui change – Agirc-Arrco, publié le 16 octobre 2023

Articles relatifs

Impôt sur le revenu : comment déduire les frais de double résidence ?

Colette Levassor

Contrôle et entretien de chaudière : la vérification du thermostat devient obligatoire

Colette Levassor

Taxe d’habitation 2021 : aurez-vous à la payer en novembre ?

Colette Levassor