Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Argent Consommation

Moyens de paiement : hausse des fraudes sur le chèque

Les fraudes pour paiements par carte continuent de baisser, rendant la carte bancaire le moyen de paiement le plus sûr, alors que les falsifications sur le chèque continuent d’augmenter.

Lors de sa réunion le 17 janvier, avec son nouveau président, Mr Denis Beau, premier sous-gouverneur de la Banque de France, l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement a appelé les utilisateurs des moyens de paiement, à rester vigilant face aux fraudes par manipulation dans lesquelles le fraudeur se fait passer pour la banque de sa victime (usurpation d’un numéro de téléphone, faux mail ou SMS, messageries instantanées…).

La Banque de France a récemment émit une série de recommandations visant à améliorer les démarches de remboursement des consommateurs victimes de fraude, notamment lorsque l’opération de paiement contestée est effectuée avec l’authentification forte.

Baisse des fraudes pour les paiements par carte

Selon l’Observatoire, le taux de fraude sur les paiements sur internet poursuit sa baisse pour atteindre un point bas historique, à 0,153 %, alors que le taux de fraude sur les paiements de proximité par mobile a fortement reflué pour s’établir à 0,024 %, « soit un niveau qui se rapproche de celui du paiement sans contact par carte, grâce à la mise en place d’une authentification forte au moment de l’enrôlement de la carte dans l’application mobile de paiement », explique l’observatoire.

Réduction des fraudes sur les virements

Seconde évolution positive : la fraude au virement est en nette baisse au 1er semestre 2023 avec – 6,2 %. La baisse du taux de fraude du virement instantané est aussi en baisse significative, à 0,042 %.

Mais hausse des fraudes sur les chèques

En revanche, le taux de fraude sur le chèque reste le plus élevé parmi les moyens de paiement avec une hausse, à 0,076 %. Si le montant total de fraude diminue à un rythme sensiblement plus faible que celui des chèques émis, l’Observatoire se félicite de la mise en place des mécanismes de détection des remises frauduleuses, qui ont permis d’éviter plus de 140 millions d’euros de fraude au premier semestre 2022. Le cas le plus fréquent es le vol de chéquier envoyé à domicile.

Les autorités conseillent aux banques de proposer le retrait gratuit en agence comme alternative à l’envoi par courrier, et de simplifier les procédures de mise en opposition.

Source : La finance pour tous, publié le 01 février 2024

Pour en savoir plus :

Articles relatifs

Renforcement des mesures pour lutter contre le démarchage abusif

Colette Levassor

Antibiotiques : comment les utiliser de manière efficace ?

Colette Levassor

Tickets-restaurant : ils pourront finalement être utilisés pour les courses alimentaires en 2024

Colette Levassor