Vers le haut
01 42 41 85 04

Coût d’un appel local

Cigarettes vendues à la sauvette : 135 euros d’amende pour les acheteurs

thematiques 25 janvier 2020
Cigarettes vendues à la sauvette : 135 euros d’amende pour les acheteurs

Vous êtes parfois tenté d’acheter des cigarettes vendues dans la rue à la sauvette. Savez-vous que c’est désormais passible d’une amende de 135 € ? C’est ce que prévoit un décret paru au Journal officiel du 20 décembre 2019.

Les clients des vendeurs de tabac à la sauvette peuvent désormais être punis d’une contravention de la quatrième classe d’un montant de 135 €.

Si le paiement intervient dans les 15 jours (30 jours en cas de paiement par téléprocédure), le montant de l’amende est réduit à 90 €. Faute de règlement dans les 45 jours (60 jours en cas de paiement par téléprocédure), la somme peut s’élever jusqu’à 375 €.

Cette mesure a pour objectif de lutter contre les réseaux criminels de contrebande dont le trafic génère violence et insécurité, mais elle est aussi destinée à protéger les mineurs qui se voient proposer des cigarettes dans la rue, ainsi que l’activité des buralistes.

À savoir : La contrebande de tabac est alimentée à la fois par des importations organisées et des trafics locaux dans les zones frontalières. Sur les 9 premiers mois de l’année 2019, les services des douanes en ont intercepté 282,7 tonnes, soit une augmentation de 78 % en un an.

Source : Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre), publié le 07 janvier 2020

Texte de référence : Décret n° 2019-1396 du 18 décembre 2019 portant création d’une contravention d’acquisition de produits du tabac manufacturé vendus à la sauvette

← Lutte contre le gaspillage et promotion de l'économie circulaire "MaPrimeRénov' : mieux chez moi, mieux pour la planète" →

ADC Paris Nord Est

ADC Paris Nord Est

L'Association des consommateurs Paris Nord-Est donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre association peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent.