Adhérer à L'ADCpne
Argent Consommation Energie Immobilier / Logement Transport Vie sociale

Ce qui change en avril 2023

Augmentation du RSA, des allocations familiales et de la prime d’activité

Plusieurs prestations sociales vont augmenter de 1,6 % à compter de ce samedi 1er avril. Ainsi, le montant forfaitaire du RSA va passer à 607,75 € pour une personne qui vit seule sans enfant, à 911,63 € si elle a un enfant à charge et à 1 093,96 € si elle a deux enfants à charge. Concernant les couples, ce sera 911,63 € pour ceux qui n’ont pas d’enfant, 1 093,96 € pour ceux qui ont un enfant et 1 276,29 € pour ceux qui ont deux enfants. Enfin, il faut ajouter 243,10 € par personne supplémentaire à charge.

De même, les allocations familiales vont grimper. Pour les couples avec deux enfants, elles s’élèveront entre 35,50 € et 141,99 € par mois. Pour ceux qui ont trois enfants, l’aide mensuelle sera comprise entre 80,98 € et 323,91 €. Et par enfant supplémentaire, il faut ajouter entre 45,49 € et 181,92 €.

Enfin, le montant mensuel maximum de la prime d’activité va passer de 586,23 € à 595,25 € et celui de l’AAH (allocation aux adultes handicapés) de 956,65 € à 971,37 € par mois.

Les allocations chômage vont grimper de 1,9 %

De manière exceptionnelle en raison de la forte inflation, les allocations d’assurance chômage vont augmenter au 1er avril 2023 de 1,9 %. Selon Force ouvrière, ce sera la première fois depuis la création du système d’assurance chômage en 1958 que l’ARE (allocation de retour à l’emploi) grimpera deux fois dans l’année. Car pour rappel, la deuxième augmentation des allocations chômage aura lieu comme tous les ans au 1er juillet.

Demander l’indemnité carburant ne sera plus possible

Alors qu’elle devait prendre fin le 28 février, l’indemnité carburant a été prolongée jusqu’à ce vendredi 31 mars. Conséquence : l’aide qui a remplacé les différentes remises à la pompe se termine bel et bien ce samedi 1er avril.

Pour rappel, ce coup de pouce de 100 € concerne 10 millions de Français qui utilisent un véhicule pour se rendre au travail. Selon le ministère de l’Économie, à la mi-mars, 6,5 millions de demandes avaient été effectuées.

Fin de la trêve hivernale

Comme chaque année, à l’exception de 2020 et 2021, la trêve hivernale prend fin le 31 mars. Cela signifie que les locataires qui ne payent pas leur loyer peuvent de nouveau être expulsés. Entre 10 000 et 15 000 expulsions sont attendues en 2023.

L’outrage sexuel ou sexiste va devenir un délit

À l’heure actuelle, l’outrage sexuel ou sexiste, qui consiste à imposer à une personne un comportement ou un propos à connotation sexuel ou sexiste lui portant préjudice, est une infraction. L’amende peut aller jusqu’à 750 €. Or, à compter du samedi 1er avril, l’outrage va devenir un délit. Autrement dit l’amende maximum va passer à 3 750 €.

Un audit énergétique pour les logements énergivores

Nouvelle obligation pour les propriétaires d’un logement énergivore. À compter de ce samedi 1er avril, les propriétaires qui vendent un logement classé F ou G sur le DPE (diagnostic de performance énergétique) devront en plus faire réaliser un audit énergétique de leur habitation. Celui-ci va notamment permettre à l’acquéreur de connaître les travaux à effectuer pour améliorer la performance énergétique du logement.

Changement concernant le forfait relatif à l’isolation thermique

Autre changement concernant les logements : dès le 1er avril, les ménages aux ressources supérieures ne pourront plus percevoir le forfait relatif à l’isolation thermique. Pour rappel, cette aide qui était calculée en fonction du type de travaux ou encore des revenus du foyer pouvait atteindre à titre d’exemple 36 000 € pour un couple en Île-de-France.

Impôts : début de la campagne de déclaration

À compter du jeudi 13 avril, les contribuables français devront déclarer leurs revenus perçus en 2022 sur le site impots.gouv.fr ou via la déclaration papier s’ils y sont éligibles. Notons que les dates limites varient entre le lundi 22 mai et le jeudi 8 juin en fonction du mode de déclaration et du département de résidence.

Pass Navigo : derniers jours pour demander un dédommagement

Jusqu’au 14 avril 2023, certains abonnés au Pass Navigo peuvent demander un dédommagement. Sont concernés : les usagers pour lesquels la ponctualité des transports en commun était inférieure de 80 %. La grande majorité des voyageurs va toucher un remboursement de 37,60 €. Tous les détails sur le site iledefrance-mobilites.fr.

Les chèques énergie vont commencer à être envoyés

À partir du 21 avril, le chèque énergie 2023 sera envoyé à 5,8 millions de foyers français. Pour rappel, cette aide d’un montant compris entre 48 et 277 € est versée automatiquement aux ménages les plus modestes. Ainsi, pour l’obtenir, son revenu fiscal de référence par unité de consommation doit être inférieur à 11 000 €. En tout, les envois sont étalés sur 5 semaines. Il faut également ajouter le délai d’acheminement : entre 2 et 4 jours supplémentaires.

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 30 mars 2023

Articles relatifs

Numéros commençant par 08 : quels sont les tarifs ?

Colette Levassor

Contrôle des produits de bricolage et de jardinage

Colette Levassor

Mon job, mon logement : 1000 € pour aider les salariés à s’installer lors d’un nouvel emploi

Colette Levassor