Adhérer à L'ADCpne
Consommation Santé / Environnement

« Cake design » : attention aux poudres décoratives

Que ce soit en atelier ou chez soi, la pratique du « cake design », ou l’art de créer et décorer des gâteaux avec de la pâte à sucre, des poudres, colorants etc. se développe en France. Pour donner un aspect métallisé aux pâtisseries, les artistes doivent se munir de divers types de produits décoratifs notamment des poudres décoratives dorées, argentées ou cuivrées. Mais leur utilisation n’est pas sans risque.

Les Centres antipoison alertent sur une poudre métallique dorée utilisée en « cake design »

En 2021, les Centres Antipoison (CAP) ont rapporté trois cas d’inhalation accidentelle d’une même référence de poudre décorative. Les personnes ont présenté rapidement de la toux, des difficultés respiratoires et de la fièvre. Un enfant a notamment été emmené aux urgences après avoir inhalé la poudre métallique dorée que manipulait sa mère.

Un étiquetage source de confusion pour le consommateur

L’étiquetage sur l’emballage de la poudre incriminée mentionnait son caractère « non toxique » puisqu’elle était comestible mais elle a malgré tout provoqué des troubles respiratoires après inhalation accidentelle.

Par ailleurs, des poudres décoratives qui ne sont pas comestibles (car destinées à être appliquées sur les supports de présentation des gâteaux par exemple) sont vendues dans des emballages semblables à celui des poudres comestibles. Bien que l’étiquetage mentionne le caractère « non comestible », celui-ci n’est pas toujours très visible et la ressemblance d’emballage peut être source de confusion et amener les consommateurs à ingérer des poudres métalliques non comestibles, avec le risque d’intoxication aux métaux lourds.

Prudence lors de la manipulation de ces poudres

Pour éviter les intoxications, l’Anses recommande de :

  • Vérifier le caractère comestible ou non de ces poudres décoratives avant tout achat ou utilisation sur vos pâtisseries ;
  • Qu’elles soient comestibles ou non, utiliser ces poudres, très volatiles, dans une pièce suffisamment aérée ;
  • Les tenir hors de portée des enfants.

Source : « Cake design » : attention aux poudres décoratives – ANSES, publié le le 09 décembre 2022

Pour en savoir plus : « Cake design » des poudres décoratives pas toujours comestibles – Vigil’Anses n°18 – le bulletin des vigilances de l’ANSES, novembre 2022

Articles relatifs

Cyberattaque : comment savoir si vos données personnelles ont déjà été volées ?

Colette Levassor

Pièces détachées autos d’occasion : mieux connaître les prix et les conditions de vente

Colette Levassor

Dématérialisation de la facture d’énergie et la loi PACTE

Colette Levassor