Adhérer à L'ADCpne
Administration / Justice Loisirs / Tourisme Transport

Voyager en avion avec un enfant : attention aux règles !

Si vous devez prendre l’avion avec votre bébé ou laisser votre enfant voyager seul en avion, les questions se bousculent : quel papier d’identité présenter ? À quel âge un enfant peut-il voyager seul ? Comment transporter la poussette dans l’avion ?… En l’absence de règles totalement harmonisées en Europe et face à l’exigence de certains transporteurs, vous devez toujours vous renseigner auprès de la compagnie aérienne. Le Centre Européen des Consommateurs France fait le point sur les règles principales à connaître.

Les papiers nécessaires pour prendre l’avion

Selon les pays de départ, de transit et de destination du voyage, votre enfant aura besoin de plusieurs documents obligatoires :

  • Une carte d’identité en cours de validité pour voyager en France ou dans l’espace Schengen (Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse). Une carte d’identité française est valable 10 ans pour les mineurs.
  • Un passeport individuel en cours de validité pour voyager hors Union européenne. Pour les moins de 15 ans, le passeport français est valable 5 ans.

Attention ! Si un passeport périmé depuis moins de 5 ans est accepté dans certains pays d’Europe, vous n’êtes pas assurés que la compagnie aérienne laissera votre enfant embarquer avec ce document.

  • Une autorisation de sortie du territoire français si l’enfant voyage seul ou avec un seul de ses parents ou avec un autre adulte que ses parents. S’il n’existe pas de règles européennes en la matière, plusieurs autres pays de l’UE imposent une autorisation officielle signée des parents ou des tuteurs légaux (Belgique, Espagne…).
  • Un Visa (ou ESTA pour la canada et les USA). Toute demande étant individuelle, n’oubliez de faire la demande pour votre enfant, quel que soit son âge.

Bon à savoir : le livret de famille n’est pas considéré comme une pièce d’identité.

Pour connaître les documents nécessaires pour voyager à l’étranger avec un mineur, renseignez-vous auprès des consulats ou ambassades françaises dans le pays visité ou sur le site diplomatie.gouv.fr  

À quel âge un mineur peut-il voyager seul en avion ?

Chaque compagnie fixe ses propres conditions. Certaines (mais pas toutes !) proposent un service d’accompagnement payant des enfants voyageant seuls. Il offre une prise en charge dès l’embarquement, pendant tout le vol et correspondances éventuelles jusqu’à la remise en main propre à la personne désignée à l’aéroport d’arrivée. L’âge minimum pour bénéficier de ce service varie entre 4 et 8 ans selon les compagnies aériennes. Renseignez-vous !

Bon à savoir : avant d’acheter un billet, y compris via une plateforme intermédiaire, vérifiez dans les conditions générales de la compagnie aérienne, l’âge minimal auquel votre enfant peut voyager seul.

Poussette, lait en poudre : que peut-on prendre dans l’avion pour son enfant ?

Par mesure de sécurité, tous les objets ne sont pas admis dans vos bagages en cabine.

Mais si vous voyagez avec un bébé (moins de 2 ans généralement), vous avez en principe le droit d’emporter avec vous tous les aliments (lait en poudre, petits pots, bouteille d’eau…) et médicaments dont votre enfant a besoin, sans restriction. Des contrôles peuvent cependant être effectués par les agents de sécurité. N’oubliez pas les éventuelles ordonnances.

Les produits de soins liquides (lotion pour le change par exemple) doivent cependant être contenus dans des flacons de moins de 100ml et être placés dans un sac plastique transparent.

Pour transporter une poussette ou un siège pour enfant, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne ! Chaque transporteur a ses propres règles de poids, de taille pour le transport de ce matériel. Les poussettes pliantes, style poussette cane, peuvent en général être transportées en cabine sous réserve de place disponible. Les plus grosses poussettes ou sièges sont transportés en soute. Vous devrez alors l’enregistrer comme un bagage et peut-être l’emballer et payer un supplément selon son poids. Gardez bien les étiquettes bagages ainsi que la facture d’achat. Elles vous permettront de demander le remboursement en cas d’incident pendant le transport constaté à l’aéroport d’arrivée.  

Source : Centre Européen des Consommateurs France, publié le 11 avril 2023

Pour en savoir plus : Avec quels documents un mineur français peut-il voyager à l’étranger ? – Direction de l’information légale et administrative (Première ministre), Ministère chargé de l’intérieur, vérifié le 08 décembre 2021

Articles relatifs

Pollution plastique : la part importante de l’industrie textile

Colette Levassor

Huile d’olive vierge, vierge extra, « origine France », AOP … Comment bien choisir son huile d’olive ?

Colette Levassor

Bureau de poste itinérant : c’est quoi ce nouveau service de La Poste ?

Colette Levassor