Adhérer à L'ADCpne
Consommation Transport

TGV, TER, avions : les transports de plus en plus en retard

Alors que l’année dernière a été marquée par le retour en masse des voyageurs, le constat de l’Autorité de la qualité de service dans les transports est sans appel : sur la dernière décennie, 2022 fait partie des pires années en matière de retard de trains et d’avions en France.

SNCF : près de 1 TGV sur 7 n’est pas arrivé à l’heure l’an dernier

Côté ferroviaire, ce sont les trains Intercités qui présentent le taux de retard le plus important : 16,7 % en 2022, contre 14,1 % en 2021, selon le bilan dévoilé ce mardi 25 juillet. Suivent : les liaisons internationales, avec 16,2 % de retard. Attention toutefois, comme le précisent les auteurs de ce bilan : les relevés sont effectués à la frontière et non au terminus du train s’il se trouve à l’étranger.

Taux de retard des trains Intercités et des liaisons internationales
AnnéeTaux de retard des trains IntercitésTaux de retard des liaisons internationales
201211,5 %13,5 %
201311,1 %12,6 %
201412,3 %9,4 %
201512,2 %11,1 %
201614,6 %10,3 %
201714,6 %15,3 %
201817,2 %
18,8 %
201913,2 %14,6 %
202018,1 %12,8 %
202114,1 %10,3 %
202216,7 %16,2 %

Source : Autorité de la qualité de service dans les transports

Avec 14,2 % de retard en 2022, les liaisons TGV s’en sortent un peu mieux. Mais là encore, c’est en hausse sur 1 an : 11,3 % en 2021. Notons que si l’Axe Sud-est est particulièrement représenté dans ce classement, la pire liaison en matière de ponctualité est celle reliant Mâcon-Loché à Paris, avec 33,1 % de retard.

Taux de retard des TGV
AnnéeTaux de retard des TGV
201210,6 %
201311,7 %
20149,6 %
201510,8 %
201611,5 %
201715,4 %
201817,8 %
201913,8 %
202012,4 %
202111,3 %
202214,2 %

Source : Autorité de la qualité de service dans les transports

Enfin, les TER affichent le meilleur taux de ponctualité : 8 % de retard en 2022 (7,1 % en 2021), avec toutefois des disparités selon les régions. Dans le détail, c’est en Bretagne où les trains affichent la meilleure ponctualité (4,4 % de retard) devant la région Grand Est (5,6 %). À l’inverse, les trains les plus souvent en retard se trouvent en Occitanie et dans les Hauts-de-France (10,9 %).

Taux de retard des TER
AnnéeTaux de retard des TER
20138,9 %
20148,5 %
20159 %
20169,8 %
20179,1 %
20189,6 %
20197,8 %
20207,4 %
20217,1 %
20228 %

Source : Autorité de la qualité de service dans les transports

Bon à savoir : l’Autorité de la qualité de service estime qu’un TER est en retard lorsqu’il arrive plus de 5 minutes après l’heure prévue. C’est le même seuil pour les TGV et Intercités dont la durée de voyage est inférieure ou égale à 1h30. En revanche, si elle est comprise entre 1h31 et 3h, le train doit avoir au moins 10 minutes de retard ou 15 minutes de retard au-delà de 3h. Pour les trains internationaux, c’est également un minimum de 15 minutes de retard.

En France, près d’un avion sur 5 en retard en 2022

Côté aviation, le bilan est pire : depuis 2013, le taux de retard n’a jamais été aussi élevé. Selon le bilan de l’Autorité de la qualité de service dans les transports,28,4 % des vols long-courriers ont eu des problèmes de ponctualité l’an dernier, contre 28,1 % des vols moyen-courriers et 19,4 % des vols intérieurs.

Retard moyen ? 46 minutes pour les vols intérieurs et moyen-courriers et 51 minutes pour les long-courriers, précisent les auteurs. Pour rappel, seuls les avions qui arrivent à destination avec au moins 15 minutes de retard sont pris en compte dans ces retards.

Taux de retard des avions
AnnéeTaux de retard des vols intérieursTaux de retard des moyen-courriersTaux de retard des long-courriers
201213,1 %16,8 %33,5 %
201313,3 %17,6 %27,4 %
201413,1 %18,3 %25,6 %
201511,1 %19,4 %25,8 %
201617,1 %22,4 %27,4 %
201717 %22,4 %26,6 %
201818,2 %24,1 %
24 %
201915,6 %22,6 %23,6 %
20209,9 %12,5 %17,4 %
202110,9 %15,4 %24,2 %
202219,4 %28,1 %28,4 %

Source : Autorité de la qualité de service dans les transports

Quelles sont les principales causes des retards ?

Concernant les causes de ces retards à la SNCF : cela dépend des lignes. À titre d’exemple, pour les Intercités et l’Axe Atlantique, le problème de ponctualité est essentiellement dû à la maintenance et aux travaux. Sur l’Axe Nord et l’Axe Est, la principale raison est la gestion du trafic, alors que pour l’Axe Sud-Est, il s’agit d’un problème de matériel roulant.

Pour les lignes internationales, les auteurs mettent notamment en avant les nombreux incidents constatés en Allemagne comme des incendies sur les postes d’aiguillage et pour les TER, le nombre de trains arrivés en retard est très élevé entre octobre et décembre. Cela peut être dû aux conditions climatiques, écrivent les auteurs du bilan.

Enfin, pour les avions, les causes de retard viennent en grande partie d’un sous-effectif. « On a assisté au redémarrage d’un secteur qui était quasiment à l’arrêt. Il a fallu également s’adapter à un problème de personnel », commente dans Le Figaro, Alain Sauvant, président de l’AQST (Autorité de la qualité de service dans les transports)

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 26 juillet 2023

Pour aller plus loin : Transport de voyageurs : reprise du trafic mais plus de retards en 2022 – Vie publique, publié le 09 août 2023

Articles relatifs

Quelles aides pour les trajets domicile-travail en 2023 ?

Colette Levassor

Ticket de train et de RER : un tarif plafonné à 5 € en Ile-de-France

Colette Levassor

Crit’Air : circuler en zone de circulation restreinte sans vignette sera bientôt verbalisé

Colette Levassor