Adhérer à L'ADCpne
Consommation Multimedia / Télécom

Orange, SFR, Bouygues : comment refuser l’augmentation de votre forfait ?

Les prix alimentaires, l’électricité, le gaz, ou encore le carburant… L’inflation touche de nombreux secteurs. Et les forfaits de téléphone mobile ne vont pas faire exception. En effet, Bouygues Telecom, SFR et Orange ont annoncé des augmentations de prix.

Pourquoi Orange, SFR et Bouygues augmentent-ils les prix de leur forfait ?

Principale raison invoquée par les opérateurs : une hausse de leurs coûts d’exploitation, notamment liée à la flambée des coûts de l’énergie. Mais cette augmentation des forfaits peut également s’expliquer par des difficultés d’approvisionnement des composants électroniques.

« On est touchés par la hausse des prix de l’énergie et des matières premières », a rappelé en janvier sur actu.fr le directeur général de la Fédération française des télécoms, Michel Combot.

De combien les forfaits mobiles grimpent-ils ?

Si la tendance à la hausse concerne une grande partie des clients de Bouygues Telecom, Orange et SFR, les augmentations varient. Ainsi, du côté de SFR, les tarifs ont grimpé depuis le mois de janvier de 0,69 € à 0,99 € par mois selon les forfaits. Notons d’ailleurs que de nombreux clients se sont plaints de ne pas avoir été prévenus par mail ou par SMS, l’information figurant uniquement en dernière page de leur dernière facture téléphonique.

Les abonnés mobiles d’Orange vont quant à eux voir les prix augmenter de 1 € ou de 2 € selon l’offre. Cette fois-ci, les clients sont avertis par mail ou par SMS et cette hausse s’appliquera selon le forfait en mars ou en avril. Enfin, pour les clients de Bouygues Telecom, l’UFC-Que Choisir précise que la hausse varie entre 1 € et 2 € et s’applique dès ce mois de février.

Bon à savoir : les prix des forfaits mobiles chez Free ne bougeront pas cette année. L’opérateur s’est engagé à ne pas les augmenter jusqu’en 2027.

Comment refuser cette hausse tarifaire ?

Avec la forte inflation qui perdure, cette augmentation des forfaits mobiles n’est pas forcément une bonne nouvelle pour de nombreux Français. Et malheureusement pour eux, il est impossible de refuser l’augmentation de son forfait.

En effet, comme le prévoit l’article L. 224-33 du Code de la consommation, les opérateurs peuvent augmenter les tarifs s’ils informent leurs clients au moins 1 mois à l’avance. Toutefois, ce même texte précise que les abonnés mobiles peuvent résilier leur contrat sans frais et sans pénalité « dans un délai de quatre mois suivant la notification ».

Autrement dit, si vous ne souhaitez pas subir cette augmentation de prix, vous devez faire jouer la concurrence. Encore faut-il trouver un forfait moins cher chez les autres opérateurs mobiles.

Quel est le coût moyen d’un forfait mobile ?

Pour rappel, selon le baromètre mensuel d’Ariase, un client avec un forfait mobile appel et SMS illimités et avec au moins 10 Go d’internet paye en moyenne 19,41 € par mois. C’est en hausse de 21,30 % par rapport à février 2022.

Dans le détail, ce sont les abonnés de l’opérateur Red By SFR et de Bouygues Telecom qui payent le moins (16,41 € en moyenne). Suivent : Free (17,91 €) et Sosh (18,41 €). Enfin, les deux opérateurs les plus chers sont SFR (22,95 €) et Orange (24,41 €).

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 08 février 2023

Pour en savoir plus : Orange, SFR… Les prix des forfaits de téléphone augmentent presque tous, voici de combien – ACTU.fr, publié le 11 janvier 2023

Articles relatifs

Impôt sur le revenu : calculer en ligne le montant de son impôt 2024

Colette Levassor

Nos objets ont plein d’avenirs !

Colette Levassor

Hausse du passe Navigo : le forfait à 84,10 euros au 1er janvier 2023

Colette Levassor