Adhérer à L'ADCpne
Argent Assurances Consommation Santé / Environnement

Les tarifs des mutuelles vont augmenter en 2023

Après avoir augmenté en moyenne de 3,4 % en 2022, les tarifs des mutuelles vont également grimper cette année. Comptez une hausse moyenne de 4,7 %.

Depuis plusieurs mois, les Français font face à une hausse importante de leurs dépenses. Et cela n’est pas près de s’arrêter, car après le gaz, l’électricité, les denrées alimentaires, l’eau, ou encore le carburant, les tarifs des mutuelles vont également augmenter.

Mutuelles : une augmentation moyenne de 4,7 % cette année

Selon l’étude de la Mutualité française parue ce jeudi 5 janvier 2023 et réalisée auprès de 35 mutuelles représentant quelque 18 millions de cotisants, les tarifs des mutuelles vont grimper en moyenne de 4,7 % en 2023. Dans le détail, les contrats collectifs vont grimper de 5,7 %, alors que la hausse sera de 4,1 % pour les contrats individuels. Par ailleurs, selon la Mutualité française, quelque 2,2 millions de personnes ne verront pas le montant de leurs cotisations croitre.

Notons également que cette hausse des prix est inférieure à l’inflation, mais supérieure à celle de 2022 : + 3,4 % en moyenne l’an dernier. Et en comparaison à 2019, la hausse des cotisations est de 8,4 %, rappelle la Mutualité française.

Les remboursements de soins ont augmenté

Mais d’ailleurs, pourquoi les tarifs des mutuelles augmentent-ils ? Nouvelles taxes, nouvelles réglementations, des soins toujours plus coûteux et une population de plus en plus vieille, les cotisations des mutuelles évoluent selon les prestations qu’elles servent, précisait l’an dernier la Mutualité française.

Pour rappel, 81 % des cotisations sont destinés aux remboursements de soins. Et entre 2019 et 2022, les cotisants ont perçu en moyenne 49 € de remboursements supplémentaires. De plus, à titre d’exemple, selon cet organisme, les remboursements des mutuelles dans le secteur de l’audiologie ont bondi au premier semestre 2022 : + 10,7 %. Et pour les prothèses dentaires, ils ont augmenté de 2,9 %. À cela s’ajoute, une taxation qui a été multipliée par 8 entre 2000 et 2021 ainsi qu’un transfert en 2023 de plus de 300 millions d’euros de l’Assurance maladie vers les complémentaires de santé.

En tout, selon les derniers chiffres officiels, 5 % des Français ne disposent pas de mutuelle.

Source : DemarchesAdministratives.fr, publié le 06 janvier 2023

Pour en savoir plus : Les mutuelles contiennent l’évolution des cotisations en dessous de l’inflation – Communiqué de presse de La Mutualité Française, publié le 05 janvier 2023

Articles relatifs

Protection des consommateurs : des conseils pour réussir vos fêtes de fin d’année

Colette Levassor

Audit énergétique : tout savoir sur cette obligation en cas de vente d’un logement énergivore

Colette Levassor

Préjudice pour l’acquéreur… ADCpne fait valoir vos droits !

Françoise Benoit-Lison