Vers le haut
01 42 41 85 04

Coût d’un appel local

La CLCV demande un milliard d’aide à la pierre pour le logement social

thematiques 22 septembre 2020
La CLCV demande un milliard d’aide à la pierre pour le logement social
[wpsgallery]

Le 16 septembre 2020 la CLCV publie le communiqué de presse suivant :

« La politique du logement ne peut se résumer à l’isolation des bâtiments, même si cela doit rester une ardente obligation. La crise de l’offre du logement est une réalité et les 2 100 000 demandeurs en attente de logement sociaux s’impatientent.

La trésorerie abondante et récurrente d’Action Logement aiguise les appétits de l’État qui décide de ponctionner d’un milliard d’euros cette institution pour renflouer son budget. 

Nous ne pouvons accepter ce racket permanent détournant de son objectif initial le rôle d’Action Logement qui est de développer la construction de logements, d’aider par des prêts l’accession à la propriété ou l’exécution de travaux engagés par les salariés.

C’est pourquoi la CLCV demande que le milliard d’Action logement soit fléché sur une aide à la pierre significative de 100 000 euros par logement, permettant ainsi de réaliser 10 000 logements à loyers très sociaux. Cette aide à la pierre serait accessible à l’ensemble des acteurs du logement social (OPH, ESH et Coopérative HLM). D’autre part, la CLCV s’oppose à toute fiscalisation des 0,25 % qu’est la cotisation qui abonde aujourd’hui le budget d’Action Logement. 

Même si nous regrettons que régulièrement la gestion d’Action Logement soit pointée du doigt par les organismes de contrôle, nous ne pouvons accepter tout détournement de fonds via le budget de l’État.

 Le désengagement répété de l’État sur la politique du logement, que ce soit sur l’aide à la pierre ou l’aide à la personne, nous fait craindre le pire sur l’utilisation de la manne aujourd’hui collectée par Action Logement. 

Si nous nous interrogeons régulièrement sur l’incapacité d’Action Logement à remplir pleinement sa mission en investissant à la hauteur des enjeux de notre pays en matière de construction, peut-être la gestion paritaire MEDEF-organisations syndicales doit s’élargir à la présence dans les instances des organisations nationales de locataires qui sont au plus près des besoins des citoyens de ce pays en matière d’habitat. »

Partenaire de la CLCV, ADCpne s’associe pleinement à cette démarche et soutient cette demande qui lui parait fondée, compte tenu des besoins cruciaux en matière de logement social.

← Prix prohibitifs et fausses promesses Fête des associations mairie du XX° →

ADC Paris Nord Est

ADC Paris Nord Est

L'Association des consommateurs Paris Nord-Est donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre association peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent.